Recherche
 


2017-06-15
Négociation du personnel professionnel du Protecteur du citoyen : l’entente de principe est adoptée
Concluant plus de deux années de négociation, l’entente de principe entre le personnel professionnel du Protecteur du citoyen représenté par le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) et l’employeur a été adoptée à la majorité le 13 juin par sa soixantaine de membres.

Dans cette entente de principe figurent plusieurs points importants pour les professionnelles et professionnels du Protecteur du citoyen, dont l’horaire variable et l’échelle salariale. Aussi, certaines bonifications sont consenties, parmi lesquelles l’obtention de la permanence après une année de service continu, une indemnité de départ de six mois ou un droit de rappel en cas de mise à pied, l’utilisation des congés de maladie pour les occasionnels en cas de rappel, le fractionnement du congé de paternité et un congé avec maintien de traitement d’une journée en cas de décès d’une petite-fille ou d’un petit-fils.
Suite ...
2017-06-14
Rapport du Vérificateur général : le MTQ continue de faire fausse route, juge le SPGQ
Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) accueille avec frustration les observations du Vérificateur général contenues dans son rapport spécial sur le ministère des Transports (MTQ). Encore une fois, le travail de la vérificatrice générale, Mme Guylaine Leclerc, relève des irrégularités au MTQ dans la gestion des contrats et l’encadrement de firmes externes.

« Le bar est toujours ouvert au MTQ. Les lacunes relevées par la vérificatrice générale sont nombreuses et, malheureusement, ne sont pas nouvelles. L’expertise au sein du MTQ demeure vulnérable, dit la vérificatrice. Le manque d’expertise soulève bien des questions sur la capacité du MTQ à encadrer les faramineux contrats confiés aux firmes privées. L’influence indue des entrepreneurs et lobbyistes dans la gestion des projets du plus gros donneur de contrats publics au Québec se poursuit donc », soutient Richard Perron, président du SPGQ.
Suite ...
2017-06-09
Suppressions de postes à BAnQ : le SPGQ dénonce la perte d’expertise en culture
Suppressions de postes à BAnQ
Le SPGQ dénonce la perte d’expertise en culture

Québec, le 9 juin 2017 – Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) dénonce la décision de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) de supprimer plusieurs postes professionnels, ce qui accentuera la perte d'expertise du gouvernement dans la promotion de la culture.

BAnQ a informé le SPGQ le 5 juin que six postes professionnels permanents seront abolis d’ici six mois, sans compter les postes occasionnels qui prendront fin prématurément. Les postes visés sont ceux de bibliothécaire, d'archiviste, d'agent culturel et d'agent de recherche. Il s'agit de la quatrième vague d'abolition de postes depuis 2009. « Par ce geste, BAnQ va atrophier son expertise en promotion de la culture, plus précisément en matière d’expositions et d’événements, en bibliothéconomie et archivistique, mais aussi sur les volets éducation et animation aux usagers. En agissant ainsi, BAnQ met en péril son mandat de promotion de la culture et son volet éducatif », dénonce Richard Perron, président du SPGQ.
Suite ...
2017-05-02
Loi facilitant la divulgation d’actes répréhensibles dans les organismes publics : une loi essentielle à appliquer rigoureusement
Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) voit d’un bon œil l’entrée en vigueur, le 1er mai, de la Loi facilitant la divulgation d’actes répréhensibles dans les organismes publics. Cependant, le SPGQ juge que pour qu’elle soit efficace le gouvernement devrait donner plus de moyens aux victimes de représailles. Suite ...