Personne conseillère à la vie syndicale

Date limite pour postuler : 31 janvier 2024, 16:30

AVIS DE CONCOURS

Poste permanent

Attributions 

La personne conseillère à la vie syndicale exerce ses fonctions sous la coordination de la personne responsable de son service afin de mener à bien les dossiers sociocommunautaires, politiques et de mobilisation (exemple : condition féminine, conciliation famille-travail-vie personnelle, règlement #10 concernant le harcèlement, mobilisation pour favoriser la vie syndicale (élections, manifestations), influence du SPGQ auprès des autorités gouvernementales, collaboration intersyndicale, l’environnement, la santé mentale et le bien-être au travail, etc.) 

De façon générale, la personne conseillère assume les fonctions suivantes :

  • Préparer, animer et assurer le suivi des réunions des instances sous sa responsabilité.
  • Soutenir les instances dans la préparation d’activités pour les membres.
  • Organiser, animer, diriger des évènements, des comités, séances de travail, ADS, Congrès.
  • Préparer, collaborer et/ou effectuer des présentations en instances.
  • Être à l’affût des développements récents dans les dossiers qui lui sont confiés.
  • Être proactive dans la recherche de solutions aux problématiques qui sont présentées.
  • Offrir des services directs aux membres.

 Volet vie syndicale & mobilisation

  • Assurer l’organisation générale des activités liées aux dossiers sociocommunautaires.
  • Conseiller la responsable politique sur les stratégies d’interventions syndicales visant à sensibiliser et à informer les membres et les instances du SPGQ.
  • Coordonner et soutenir les comités (plan d’action, rapport annuel, documentation, etc.) et les divers réseaux.
  • Collaborer à la réalisation de dossiers avec les personnes conseillères du SPGQ, les groupes intersyndicaux et les mouvements associatifs.
  • Agir à titre de référence auprès des membres du Syndicat.
  • Collaborer aux différentes publications du Syndicat.
  • Représenter le SPGQ auprès d’organisations partenaires.
  • Coordonner les actions de mobilisation autant à l’interne qu’à l’externe.

Volet politique 

  • Conseiller les personnes élues sur les stratégies d’interventions auprès des conseillers politiques, des titulaires de charges publiques, des acteurs de la vie civile afin d’être en cohérence avec les positions politiques du SPGQ.
  • Participer à la réflexion stratégique quant au positionnement du SPGQ sur divers enjeux.
  • Documenter de façon approfondie et faire avancer les dossiers se trouvant sous sa responsabilité en amont et en aval des interventions de la présidence ou des autres élus.
  • Suivre de près l’évolution des activités gouvernementales en s’assurant de positionner le SPGQ et ses représentants afin d’influencer l’action gouvernementale.
  • Tenir les autres membres de l’équipe informés de l’évolution des dossiers et recommander des mises au point en s’appuyant sur l’expérience acquise et les commentaires recueillis.
  • Développer et entretenir des liens avec les groupes et intervenants de la société civile, les élus, les conseillers politiques et les titulaires de charges publiques dans l’intérêt du SPGQ.
  • Signaler les défis potentiels, les tendances et les situations qui nécessitent un positionnement politique du SPGQ.
  • Bonifier la rédaction de la documentation en collaborant avec les conseillers du Service des communications et à la recherche (mémoire, communiqué de presse, discours, etc.).
  • Réaliser tout autre mandat que lui confie le SPGQ.

Exigences de l’emploi

  • Formation universitaire de premier cycle dans un domaine relié à l’emploi (science politique, sociologie, psychosociologie) ou l’équivalent.
  • 3 à 5 ans d’expérience reliée à l’emploi ainsi que 5 années d’expérience en implication sociale;
  • Excellente maîtrise du français oral et écrit.
  • Bonne connaissance des problématiques liées à l’organisation du travail et aux relations professionnelles;
  • Bonne connaissance des enjeux liés à la vie syndicale.
  • Bonne connaissance de certains dossiers sociopolitiques ou sociaux (ex. : égalité, parité, diversité, équité, inclusion, etc.)
  • Bonne capacité de rédaction.

Compétences recherchées 

  • Faire preuve d’une capacité d’analyse, d’un esprit de synthèse pour communiquer un argumentaire avec clarté et efficacité.
  • Posséder une vision claire des perspectives, afin d’anticiper les situations pour prévoir les conséquences des actions présentes.
  • Mener de vastes consultations, basées sur des méthodologies d’analyses quantitative et qualitative rigoureuses, et en analyser les résultats.
  • Être efficace, avoir le sens des responsabilités, avoir la capacité de s’adapter aux besoins de l’organisation et avoir l’habileté d’agir dans des situations politiques complexes.
  • Collaborer activement et positivement avec les membres d’une équipe tout en faisant preuve d’autonomie et d’initiative.
  • Être en mesure de faire des présentations devant un auditoire averti et critique.

Atouts 

  • Bonne connaissance des enjeux syndicaux.
  • Bonne connaissance de l’État québécois et du contexte actuel dans lequel il évolue.
  • Connaissance de l’environnement informatique.
  • Compréhension et expérience des affaires publiques et des relations gouvernementales, notamment des procédures législatives et réglementaires au Québec.

Attitudes  

  • Avoir de la rigueur dans la gestion de plusieurs dossiers en parallèle.
  • Avoir de l’intérêt pour le travail d’équipe.
  • Être doué pour la communication interpersonnelle (bon entregent).
  • Être orienté vers les membres.
  • Faire preuve de qualités stratégiques.
  • Savoir faire preuve de patience et d’écoute.
  • Savoir négocier.
  • Posséder une bonne capacité d’adaptation.
  • Avoir de la capacité d’influence.
  • Avoir un sens politique.
  • Faire preuve de discrétion et de confidentialité.

Lieu de travail

Montréal ou Québec. Des déplacements fréquents à travers le Québec, selon le port d’attache professionnel.

Statut

Ce poste est ouvert à tout membre du Syndicat ayant obtenu sa permanence dans la fonction publique ou dans une autre unité d’accréditation ou à toute personne provenant de l’externe. La personne choisie sera nommée par le conseil syndical.

Si la personne choisie est membre du Syndicat, elle est libérée de son travail à temps complet pour assumer ses fonctions et elle sera assujettie à la convention collective intervenue avec le Syndicat qui représente les personnes conseillères pour le personnel professionnel travaillant au SPGQ. Elle conserve la possibilité de réintégrer son emploi chez son employeur d’origine en vertu des dispositions de la convention collective intervenue entre le SPGQ et cet employeur.

Si la personne choisie provient de l’externe, elle sera assujettie à la convention collective en vigueur pour le personnel professionnel travaillant au SPGQ.

À compétence égale, la priorité sera accordée à une personne qui est membre du Syndicat.

Conditions de travail

Selon la convention collective du SCFP 5367.

Procédure pour postuler

Faire parvenir votre curriculum vitae et un texte expliquant les motifs de votre candidature au plus tard le 31 janvier 2024 avant 16 h 30, par courriel à l’adresse suivante : recrutement@spgq.qc.ca

Note importante : Les candidatures reçues à ce concours font l’objet d’une présélection de la part d’un comité de sélection. Cette présélection s’effectue sur la base des documents soumis seulement. Les candidates et candidats doivent s’assurer de transmettre un dossier complet, ainsi que l’adresse courriel où il sera possible de les contacter en toute discrétion. Seuls les candidates et candidats présélectionnés seront contactés pour une entrevue.

Autres renseignements

Une mesure d’accès à l’égalité pour les femmes prévoit qu’à compétence égale et lorsqu’il n’y a pas atteinte de la représentation proportionnelle des femmes, il y aura choix d’une candidature féminine au moment du processus de sélection.

La réserve de candidatures sera créée pour une période d’un an, avec possibilité de renouvellement par période d’un an jusqu’à avis contraire.