Décès de Mme Lise Payette: le SPGQ salue une femme de conviction

7 septembre 2018

Le SPGQ tient à offrir ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Mme Lise Payette décédée le 6 septembre, une des grandes artisanes de la construction de l’État moderne québécois.

« Mme Payette aura, tout au long de sa fructueuse carrière, su défendre la place des femmes dans les différentes sphères de la société. Seule femme ministre dans le premier gouvernement de René Lévesque, elle est à l’origine de plusieurs changements majeurs dans la société québécoise. Elle pilote la création de la Société de l’assurance automobile du Québec qui emploie plusieurs de nos expertes et experts. C’est également elle qui a mis en place la Loi de la protection du consommateur », rappelle Richard Perron, président du SPGQ.

Féministe engagée, Mme Payette mets de l’avant la défense des femmes dans les diverses émissions de télévision qu’elle anime comme Place aux femmes. Première titulaire du ministère d’État à la Condition féminine elle étendra, entre autres, l’accès aux garderies et elle permettra le financement des centres d’aide aux femmes victimes de violence. Encore aujourd’hui, l’héritage de Lise Payette est bien présent au sein de l’État québécois.

D’ailleurs, Mme Payette avait agi comme conférencière aux États généraux des femmes du SPGQ en 2014 ou elle traitait, notamment, de la fausse illusion d’égalité que crée l’inclusion des droits des femmes dans les Chartes.

« Une rencontre qui a laissé des traces indélébiles chez toutes les professionnelles présentes. Elle avait d’ailleurs conclu son discours en nous souhaitant bon courage ! », se remémore Manon Therrien, 2e vice-présidente et responsable du dossier des femmes au SPGQ.