Dépôt des revendications : le SPGQ toujours en attente d’une réponse du Secrétariat du Conseil du trésor

13 décembre 2019

Québec, le 13 décembre 2019 — Alors que ses cahiers de propositions sectorielles et intersectorielles pour la fonction publique sont prêts, le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) attend toujours une réponse du Secrétariat du Conseil du trésor quant à une date de dépôt.

« Cette absence de réponse n’est rien de moins qu’une marque de mépris envers nos membres et le travail qu’ils fournissent chaque jour pour réaliser la mission de l’État. C’est le comble de l’injure après les offres choquantes et indécentes dévoilées hier. Le président du Conseil du trésor, Christian Dubé, a tout intérêt à changer rapidement d’attitude et à négocier de bonne foi avec son personnel professionnel », indique la présidente du SPGQ, Line Lamarre.

Le SPGQ représente plus de 28 000 professionnels dont le travail contribue au mieux-être de tous les Québécois, et ce, par une multitude de gestes liés à l’éducation, à la santé, à la culture, à la langue, à l’environnement, à la sécurité, aux infrastructures, aux services financiers, à l’aménagement du territoire et au divertissement. Souvent invisibles, peu reconnus et rarement spectaculaires, les gestes qu’ils posent au quotidien assurent pourtant la stabilité, le bon fonctionnement, la planification, le rayonnement et la santé des institutions québécoises. Ils méritent davantage de respect, de valorisation et de reconnaissance!

À propos du SPGQ

Le SPGQ est le plus grand syndicat de personnel professionnel du Québec. Créé en 1968, il représente plus de 28 000 spécialistes, dont environ 20 250 dans la fonction publique, 5 100 à l’Agence du revenu du Québec et 2 825 en santé, en éducation et dans les sociétés d’État.