Quand et comment ajuster votre poste de travail

SST : Ergonomie Magazine L’Expertise – Mai 2020

Lorsqu’une tâche nécessite beaucoup d’écriture ou de manipulations avec la souris, votre premier réflexe est sans doute de vous y mettre sans attendre. Pourtant, vous devriez plutôt commencer par bien ajuster votre poste de travail.

Prévenir

Les gens attendent souvent l’apparition de douleurs ou un diagnostic médical avant de demander de procéder aux ajustements ou de demander de l’aide. L’option à privilégier demeure d’agir avant que votre condition physique se dégrade. Plusieurs ressources peuvent intervenir en prévention lorsque l’évaluation du poste de travail d’une personne porteuse d’une lésion physique s’avère beaucoup plus complexe.

S’outiller

Si vous êtes membre de la fonction publique, vous disposez d’un accès au logiciel Adapte, par l’entremise de l’Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail, secteur « Administration provinciale » (APSSAP). Adapte est un système d’apprentissage en ligne vous permettant de prendre en charge l’évaluation et l’adaptation de votre poste de travail, tout en maximisant les possibilités du matériel mis à votre disposition.

Si vous êtes membre d’une unité parapublique, le site Internet de l’APSSAP dispose d’une section traitant de l’ergonomie et de la prévention des troubles musculo-squelettiques. Une affiche sur l’adaptation d’un poste de travail, publiée par l’APSSAP, est également disponible. Les organisations hors de la fonction publique peuvent également obtenir un accès au logiciel Adapte par une entente de service auprès de l’APSSAP. Certains organismes disposent également de leur propre système d’apprentissage en ligne ou de ressources pour intervenir. Informez-vous !

Se positionner

Vous pouvez facilement observer la localisation des objets sur votre surface de travail et les positionner plus ou moins à proximité, selon la fréquence d’utilisation. Réaliser l’ajustement de votre chaise, de votre support à clavier et de votre écran est toutefois un peu plus difficile. Essayez de le faire et vérifiez ensuite si l’aménagement répond bien aux adaptations suggérées à partir des outils d’évaluation.

Dans certains milieux de travail, des collègues agissent à titre de personnes-ressources. Formés par l’APSSAP, ils peuvent intervenir en prévention. Si la situation est jugée trop complexe par la personne-ressource, elle pourra en référer à l’employeur. Celui-ci pourra obtenir le soutien d’une ressource en ergonomie de l’APSSAP. En dernier recours, vous pouvez demander à un collègue de vous observer quelques minutes à la suite des aménagements apportés. Cela peut permettre d’évaluer si votre positionnement sur votre fauteuil est adéquat, de même que la localisation du clavier, de la souris et de l’écran.

Les postes de travail aux écrans multiples sont maintenant fréquents. Un positionnement de l’assise « entre les deux écrans » est souvent observé. Toutefois, l’écran le plus fréquemment observé devrait se situer en face de vous.

Adapter

Toute modification de poste nécessite un temps d’adaptation et peut engendrer une diminution de la performance et des malaises. Cela doit être passager.

Bouger

Des exercices physiques sont proposés à partir du logiciel Adapte. En général, si votre tâche nécessite de longues heures de travail à l’écran, il est nécessaire de vous arrêter de temps à autre pour reprendre ou modifier votre position de travail, faire quelques exercices dynamiques et porter votre regard à l’extérieur de l’écran, plus loin.

En résumé

N’hésitez pas à ajuster votre poste de travail afin d’assurer votre confort. Les malaises ressentis sont un signal d’alarme et il faut agir avant que votre condition physique ne se détériore.

La prévention est incontournable pour éviter les lésions musculo-squelettiques, souvent associées à un aménagement déficient de votre poste de travail. Prenez soin de vous !

J’adapte mon poste de travail en six étapes faciles

 

 

Article rédigé par Normand Desbiens, conseiller en santé et sécurité au travail

Magazine L’Expertise – Mai 2020