Le personnel de l’État : plus nécessaire que jamais

Blog_Expertise-05-2020_Personnel-de-l-Etat-necessaire.jpg

Sans aucun doute, nous nous souviendrons longtemps du vendredi 13 mars 2020 comme du jour où tout a basculé. La pandémie nous a tous forcés, du jour au lendemain, à revoir en profondeur nos façons de faire et de vivre, générant ainsi tout un lot d’inquiétudes. Qu’à cela ne tienne, vous vous êtes adaptés à la situation afin d’assurer les missions de l’État, tout comme votre syndicat.

Malgré la crise actuelle, l’année 2020 sera tout de même marquée par les négociations pour plusieurs unités d’accréditation du SPGQ en vue d’obtenir de nouveaux contrats de travail couvrant principalement la période débutant en 2020.

À la fin de mars, le SPGQ a donc participé au processus de négociation accélérée proposé par le Secrétariat du Conseil du trésor (SCT) en raison de la pandémie de coronavirus (COVID-19). Des rencontres de négociation ont eu lieu, lors desquelles le SPGQ a obtenu une table pour discuter des questions pécuniaires, ce qui constitue déjà un gain appréciable.

Quelques rencontres ont eu lieu entre les parties à la table de négociation de la fonction publique et d’autres suivront d’ici peu. D’ailleurs, quelques articles de ce numéro de L’Expertise y font écho.

Au cours des dernières semaines, la loupe médiatique a souvent été mise sur le travail essentiel des travailleurs du réseau de la santé, que le premier ministre François Legault nomme nos anges gardiens. À juste titre, car ils font un travail remarquable. Cependant, ils ne sont pas seuls, car vous, les professionnels de l’État, veillez aussi au grain.

Les gestes souvent invisibles – mais ô combien essentiels – posés par les professionnels de l’administration publique assurent pourtant une fondation solide et une assise indispensable pour le bon fonctionnement de l’État et pour le déploiement de ses missions. Malgré la pandémie et les risques de contagion, le travail des professionnels s’illustre au quotidien en une multitude de facettes.

Votre syndicat multiplie donc les occasions de rappeler au gouvernement que les employés de la santé ne pourraient accomplir autant de travail sans votre soutien, sans vos 28 000 gestes invisibles et essentiels qui font du bien à tous les Québécois et Québécoises!

Malgré la présence d’enfants à la maison pour certains, malgré une situation précaire en raison de domiciles qui ne sont pas tous ergonomiques et adaptés pour le télétravail, malgré certains outils qui vous font défaut, malgré la promiscuité et le risque de contamination pour ceux devant se rendre au travail, votre prestation de travail constitue l’oxygène qui fait fonctionner l’État québécois.

Cette période de crise vient nous rappeler brutalement que l’État n’a jamais été aussi important. En corollaire, cette situation met aussi en lumière le fait que l’État ne serait rien sans ses employées et employés, toutes celles et tous ceux qui, malgré les contraintes, parviennent à rendre des services de qualité aux Québécoises et Québécois, qui demeurent disponibles ou qui apportent leur soutien aux personnes vulnérables.

Je tiens donc à remercier chaleureusement et énergiquement tout le personnel professionnel de l’État. La société québécoise peut se féliciter de miser sur une fonction publique parmi les plus performantes au monde. Grâce à vous, elle peut compter sur des services de qualité, malgré le contexte trouble dans lequel nous sommes tous plongés. Grâce à votre engagement, les politiques établies par le gouvernement et la réalisation des objectifs de l’État sont en bonnes mains : des mains courageuses et fières.

Merci de répondre présent pour nous tous et, aussi, de nous aider à entretenir l’espoir de jours meilleurs! Je nous souhaite aussi des négociations sereines et fructueuses, tout en sachant que des surprises ne manqueront pas de survenir tout au long du processus.

Bonne continuité à tous!

 

Article rédigé par Line Lamarre, présidente

Article publié dans le magazine L’Expertise – Mai 2020