Pandémie : des parents à bout de souffle

OT_Expertise-05-2020_Teletravail-la-grande-avancee.jpg

Québec, 1er juin 2020 – Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) profite de la Journée mondiale des parents pour souligner le défi important qu’ont dû relever de nombreuses familles en raison de la pandémie.

Depuis la mi-mars, de nombreuses personnes ont pris soin de leurs enfants tout en continuant de fournir leur prestation de travail à domicile de leur mieux. La Coalition pour la conciliation famille-travail-étude, dont fait partie le SPGQ, a récemment préparé un questionnaire à ce sujet auquel ont répondu plus de 600 personnes. Sans surprise, la fermeture des écoles et des services de garde sont les éléments qui ont eu un impact majeur sur la conciliation travail-famille de 58% des personnes répondantes Quelque 54% d’entre eux soulignent également la pression à la performance a aussi eu un impact majeur.

De nombreux parents se retrouvent à bout de souffle. Plusieurs réponses montrent un essoufflement, un stress et une fatigue physique et psychologique marquée. Certains répondants évoquent également des difficultés de concentration, de l’impatience auprès des enfants ainsi qu’une perte d’énergie.

Plusieurs organisations ont mis en place des mesures pour favoriser la conciliation famille-travail Les répondantes et répondants citent notamment une flexibilité quant au rendement (63%) et à l’horaire (79%) et la possibilité de diminuer les heures de travail sans réduire la rémunération (46%). Néanmoins, une personne sur quatre ne bénéficie d’aucune mesure de conciliation.

Le télétravail est une mesure de conciliation famille-travail réclamée par de nombreuses personnes. Dans un questionnaire réalisé par le SPGQ ce printemps, 90 % des personnes répondantes se disaient à l’aise de travailler à distance et 94 % d’entre eux étaient favorables à l’implantation du télétravail dans leur unité administrative. Force est toutefois d’admettre que ce mode de travail pose différents défis de conciliation famille-travail dans le contexte actuel.

Le SPGQ estime que les différents intervenants doivent travailler de concert pour favoriser une meilleure conciliation famille-travail durant et après la crise. Tous en sortiront gagnants!