Réouverture des musées – Le SPGQ se réjouit de la décision du gouvernement

3 février 2021

Québec, le 2 février 2021 — Le Syndicat de professionnelles et professionnelles du gouvernement du Québec (SPGQ) se réjouit de la décision du gouvernement de permettre la réouverture des musées.

« Avant leur fermeture, les musées avaient mis en place toutes les mesures nécessaires pour que les visites soient sécuritaires, rappelle Line Lamarre, présidente du SPGQ. Les visites sur réservation, notamment, permettaient facilement la distanciation physique dans les établissements. Il faut aussi rappeler que les musées sont des édifices très bien ventilés par souci de préservation des œuvres d’art. Les risques sont donc d’autant plus bas. Je me réjouis que la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, ait entendu les arguments que nous faisions valoir depuis l’automne et qu’elle ait convaincu le gouvernement de rouvrir les musées. »

Cette réouverture va donner une bouffée d’air frais aux musées nationaux que sont le Musée de la civilisation, le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) et le Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) dont les finances ont été particulièrement mises à mal par la pandémie. Cela ne sera toutefois pas suffisant pour les remettre sur les rails. Avant la fermeture de cet automne, le déficit anticipé du MAC était de 1,3 million $, ce qui représente 10 % de son budget. Au Musée de la civilisation, il était de 1,2 million $, soit 4 % de son budget. Les musées ont été obligés de procéder à des mises à pied et des réductions d’heures.

« Jusqu’à maintenant, la ministre Roy a versé une aide financière aux musées privés, mais n’a offert aucune aide aux musées nationaux, rappelle Lydia Martel, première vice-présidente du SPGQ et responsable de la culture. Le budget du Québec est en préparation actuellement. Nous nous attendons à ce que le gouvernement prévoie les sommes nécessaires pour rétablir la santé financière des institutions muséales nationales et assurer des services de qualité à la population. »

Les Québécoises et Québécois vont grandement bénéficier de cette réouverture. « L’Organisation mondiale de la santé a démontré que les arts contribuent à lutter contre la douleur, à diminuer l’anxiété et à mieux gérer le diabète, signale Mme Lamarre. À l’heure où les problèmes de santé mentale se multiplient, les musées ont un rôle à jouer dans le bien-être de la population! »

À propos du SPGQ

Le SPGQ est le plus grand syndicat de personnel professionnel du Québec. Créé en 1968, il représente près de 29 100 spécialistes, dont environ 20 900 dans la fonction publique, 5 200 à l’Agence du revenu du Québec et 3 000 en santé, en éducation et dans les sociétés d’État.

 

— 30 —

Source
Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec
 
Renseignements
Nathalie Côté
Conseillère à l’information
418-254-7892 | communications@spgq.qc.ca
 
Suivre le SPGQ
Web : www.spgq.qc.ca
Twitter : twitter.com/spgq
Facebook : www.facebook.com/lespgq