Consultez le dernier Expertise!

Expertise_vol17no1_decembre2020

BILLET DES RÉDACTEURS EN CHEF    –     >> SOMMAIRE

Sans l’ombre d’un doute, le télétravail aura certainement été – après la pandé­mie, bien sûr ! – un des mots les plus fré­quemment utilisés dans le sillage du SPGQ depuis le début de la crise sanitaire. Du jour au lendemain, une armée de profession­nelles et professionnels s’est vu imposer le télétravail en réponse à la pandémie de COVID-19 qui a placé le Québec sur pause durant de longues semaines.

Ce numéro de L’Expertise aurait dû être consacré davantage aux négociations touchant plusieurs unités d’accréditation dont les conventions collectives ont échu le 31 mars dernier. Toutefois, malgré des négociations éclair (blitz) et une tentative de reprise des négociations un peu avant la fin de la session parlementaire, les avancées ont été peu nombreuses.

Cela dit, impossible de passer sous silence le fait que la pandémie a généré des conséquences majeures sur le méca­nisme même des négociations du secteur public, ce qui influencera celles à venir de certaines unités parapubliques. Ce numéro automnal de L’Expertise explore donc les effets de la pandémie sur les négocia­tions, mais aussi – et surtout – sur l’organisation du travail et sur les personnes professionnelles.

Les pages qui suivent abordent donc, entre autres, les principaux éléments du cadre juridique liés au télétravail, de même que ses principaux mythes et réalités. Il est aussi question du télétravail à l’international et dans le reste du Canada, de quelques principes de santé et sécurité en télétravail, sans oublier les impacts du télétravail sur la vie familiale et sur la mobilisa­tion des membres.

En outre, votre revue se penche sur les conditions de travail des personnes conseillères en relations du travail pour la résolution des griefs en temps de pandémie. Elle propose aussi quelques pistes pour changer votre quo­tidien et votre horaire traditionnel sur une courte ou longue période, de même qu’une réflexion sur vos droits et vos obligations en matière de santé et sécurité comme personne travaillant à la maison.

Figurent aussi au menu la parution prochaine d’un guide de prévention des situations problématiques en santé psychologique, la réintégration sécu­ritaire des milieux de travail, la requalification après une invalidité, sans oublier la conciliation travail-famille.

Bonne lecture !

 

Philippe Desjardins et Nathalie Côté
Conseiller et conseillère à l’information

 


AU SOMMAIRE

 

ACTUALITÉ

 

NÉGOCIATIONS

 

ORGANISATION ET RELATIONS DU TRAVAIL

 

SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL

 

CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE

 

MOBILISATION

 

SOCIÉTÉ

 

ÉQUITÉ