Gel d’embauche – Inquiétude quant aux services aux citoyens et aux entreprises

14 avril 2020

Québec, le 14 avril 2020 —  Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) s’inquiète pour les services aux citoyens et aux entreprises en raison du gel d’embauche décrété par le Secrétariat du Conseil du trésor depuis le 1er avril.

« Nous avons beaucoup de compassion pour les gens qui perdent leur emploi et les entreprises qui vivent des difficultés actuellement. Les professionnels de l’État travaillent entre autres à leur offrir toute l’aide possible pour passer à travers la crise. Ils ne ménagent aucun effort pour que l’État puisse continuer de remplir ses missions. Or, il sera difficile de maintenir les services aux citoyens et aux entreprises si les départs pour la retraite ou autres ne sont pas remplacés », indique Line Lamarre, présidente du SPGQ. Le personnel professionnel travaille dans l’ombre pour s’assurer que « ça va bien aller ». Or, même avant la crise, certains services étaient déjà fragilisés en raison des difficultés de recrutement et de la rareté de la main-d’œuvre.

Le gouvernement doit évidemment déployer énormément de ressources pour gérer la crise actuelle. Nos professionnels y prennent d’ailleurs part et ils déploient des trésors d’énergie pour protéger leurs concitoyens et les entreprises. Nous comprenons que tout le monde doit faire sa part. Cependant, il faut aussi prévoir la suite. Une fois la crise passée, le gouvernement devra être en mesure de remplir l’ensemble de ses missions et il a besoin de têtes et de bras pour y parvenir. Le milieu culturel, par exemple, si important pour soutenir le moral de la population, a été durement touché et il a besoin du soutien de l’État pour se relever de la crise. « Nos professionnels peuvent y travailler dès maintenant », souligne Mme Lamarre.

Souvent invisibles, peu reconnus et rarement spectaculaires, les gestes posés au quotidien par les professionnels assurent pourtant la stabilité, le bon fonctionnement, la planification, le rayonnement et la santé des institutions québécoises. Leur apport à la société est essentiel et ce serait une erreur de s’en priver.

À propos du SPGQ

Le SPGQ est le plus grand syndicat de personnel professionnel du Québec. Créé en 1968, il représente près de 30 000 spécialistes, dont environ 21 000 dans la fonction publique, 5 400 à l’Agence du revenu du Québec et 3 600 en santé, en éducation et dans les sociétés d’État.

 

— 30 —

Source
Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec
 
Renseignements
Nathalie Côté
Conseillère à l’information
418-780-5107 | nathalie.cote@spgq.qc.ca
 
Suivre le SPGQ
Web : www.spgq.qc.ca
Twitter : twitter.com/spgq
Facebook : www.facebook.com/lespgq