Musées nationaux – Déficits évités, mais les besoins sont toujours grands

29 avril 2021

Québec, le 29 avril 2021 — Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) accueille positivement l’octroi, par la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, des sommes nécessaires pour éponger les déficits engendrés par la pandémie dans les trois musées nationaux.

« C’est un réel soulagement pour nos membres parmi lesquels certains avaient subi des réductions de leurs heures de travail dans les derniers mois », indique Line Lamarre, présidente du SPGQ.

Le Musée d’art contemporain de Montréal a reçu une aide additionnelle de 980 000 $. De son côté, le Musée de la civilisation a reçu 2,2 millions $ tandis que le Musée national des beaux-arts du Québec a obtenu 1,2 million $.

Même si le SPGQ se réjouit de cette aide additionnelle, il déplore qu’on se limite à éponger le déficit. « Le secteur culturel souffre de sous-financement chronique depuis des années, signale Lydia Martel, première vice-présidente et responsable politique de la culture. Des investissements sont nécessaires afin de faire rayonner les artistes d’ici et d’ailleurs et de continuer d’offrir à la population des services de qualité. »

 

À propos du SPGQ

Le SPGQ est le plus grand syndicat de personnel professionnel du Québec. Créé en 1968, il représente près de 29 100 spécialistes, dont environ 20 900 dans la fonction publique, 5 200 à l’Agence du revenu du Québec et 3 000 en santé, en éducation et dans les sociétés d’État.

— 30 —

Source
Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec
 
Renseignements
Nathalie Côté
Conseillère à l’information
418-254-7892 | communications@spgq.qc.ca
 
Suivre le SPGQ
Web : www.spgq.qc.ca
Twitter : twitter.com/spgq
Facebook : www.facebook.com/lespgq